Avez-vous déjà entendu, un soir d’été, le chant de la cigale? Saviez-vous que la cigale est demeurée silencieuse, durant plusieurs années, avant d’entonner sa mélodie aiguë  ?

Les cigales adultes vivent sur les arbres et les femelles y pondent leurs œufs. Après leur éclosion, les larves s’enfoncent dans le sol et se nourrissent des racines de l’arbre. Cette vie souterraine dure en moyenne de deux à cinq ans. Mais certaines espèces demeurent dans la terre pendant 13 années et même 17 années. Lors de sa phase adulte, l’insecte resurgit et s’installe sur l’arbre. Sa présence se remarque facilement car le chant de la cigale peut atteindre jusqu’à 100 décibels ! Rien de surprenant, après toutes ces années passées dans l’obscurité et le silence.

Avez-vous parfois l’impression d’être tenu à l’écart, ou de marcher dans les ténèbres, sans direction ? Que vos souffrances vous gardent isolé de la main de Dieu ? Pourtant, la Parole de Dieu affirme qu’il est le Dieu de toute grâce et qu’Il nous a appelés à sa gloire éternelle. Dieu n’est pas indifférent à nos épreuves mais Il se sert parfois de périodes plus sombres, de circonstances ombrageuses, pour perfectionner notre caractère et nous établir dans la foi. Un peu, comme ces années solitaires de la cigale, Il emploie l’adversité dans nos vies pour nous affermir. Son désir est de nous façonner à l’image de son Fils et de nous rendre inébranlables.

Ne perdons pas courage et appuyons-nous sur Sa promesse, qu’Il est avec ses enfants, tous les jours, jusqu’à la fin du monde.