Avez-vous déjà mangé de l’artichaut ? À première vue, ce légume avec ses feuilles écailleuses n’apparaît pas appétissant.

Nous découvrons la succulence de l’artichaut en enlevant progressivement les couches extérieures. En réalité, nous mangeons la partie charnue des feuilles. Au début, c’est un peu piquant, mais il vaut la peine de continuer pour goûter la saveur de l’artichaut. Au centre du légume, la chair est abondante et tendre et finalement lorsque nous atteignons le fond de l’artichaut ou le cœur, c’est un vrai régal !

Les gens autour de nous gagnent à être connus. Leur apparence extérieure, leur comportement ne révèlent pas toujours leur personnalité. Traversons la barrière de nos préjugés, de nos premières impressions et, comme le dit la Parole de Dieu, regardons au cœur.

« L’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. ». [1]

Comment cela est-il possible ? Choisissons d’investir du temps et des efforts avec nos proches par le bais de discussions, de loisirs, de travaux partagés etc. Ces relations nous aideront à mieux comprendre leurs besoins. Oui ! Nous serons sûrement blessés en cours de route, mais le meilleur est à venir … Cette démarche nous promet un enseignement sur nous-mêmes et sur l’amour de Dieu.

Prenons le risque d’aller vers le cœur des gens !


[1] 1 Samuel 16, 7

Le pavot fleurit couramment dans nos jardins et à l’état sauvage.

L’usage de cette plante est fort diversifié. Le pavot sert à la production de médicaments et d’huile. En cuisine, nous saupoudrons les graines de pavot sur le pain et nous en confectionnons aussi de délicieuses pâtisseries. Toutefois, cette charmante fleur peut s’avérer destructrice si nous utilisons son sucre laiteux pour en extraire de l’opium. Ce produit est un narcotique et son usage abusif conduit à l’amaigrissement et finalement à la mort.

De façon analogue, l’homme est un être complexe, capable de hauts faits et des pires atrocités. Un survol de l’année précédente, nous permet rapidement de constater cette vérité.

D’un côté, de nombreux exemples d’accomplissements nobles nous viennent spontanément à l’esprit : des projets humanitaires parrainés par différents organismes, des découvertes visant à soulager la douleur humaine, etc. D’un autre côté, nous pouvons évoquer des guerres meurtrières, la cupidité de certains leaders mondiaux qui occasionnent des souffrances aux enfants et aux innocents, des vols et autres actes criminels.

À la lecture des Écritures, nous découvrons aussi une liste de ces actions. Même l’enfant de Dieu lutte avec ce qu’il y a de meilleur et ce qu’il y a de pire en lui. Car notre propre nature connaît des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit possède des désirs contraires à ceux de notre nature.

Comment détenir la victoire sur ce combat? Le triomphe appartient à Jésus, en 2008… laissons-Lui la liberté de révolutionner notre vie !