Le dattier produit un fruit très nutritif, utile à plusieurs communautés culturelles. Cet arbre est remarquable pour son rendement.

En effet, le dattier porte des fruits depuis sa sixième année jusqu’à sa centième année ! Il n’y a pas de retraite en vue pour le dattier !

On trouve les palmiers dattiers dans les oasis. Ils servent souvent de palissade contre les tempêtes de sable. Leur ombrage bienfaisant protège aussi les cultures maraîchères. Ces arbres s’adaptent à leur milieu en s’enracinant profondément.

Vous êtes-vous déjà demandé si la vieillesse signifiait qu’il faut cesser de servir Dieu ?

La Bible nous enseigne qu’il est possible de porter des fruits pour Dieu, même jusque dans la blanche vieillesse. «Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, ils sont pleins de sève et verdoyant.» [1]

Il n’y a pas de limite d’âge pour l’œuvre de Dieu. Au contraire, les forces spirituelles et l’espérance peuvent se régénérer en Sa présence.

Même si l’extérieur s’affaiblit, la Parole de Dieu affirme que l’intérieur peut se renouveler de jour en jour. [2]

Que votre désir soit de grandir dans la connaissance du Seigneur Jésus, afin que vous soyez une source de réconfort et de sagesse pour votre milieu. Une ombre rafraîchissante qui favorise l’épanouissement des croyants.

Tout comme le palmier dattier, peut-être pourrez-vous servir d’abri dans les tempêtes de la vie ?


[1] Psaume 92, 15

[2] 2 Corinthiens 4, 16

Avez-vous déjà vu un citronnier ? Vous connaissez sans doute son fruit, le citron ? Je suis toujours étonnée par la résistance de cet arbre et par son cycle de vie.

Le feuillage du citronnier est permanent. Sa floraison et sa production s’échelonnent sur toute l’année. Il est possible de retrouver à la fois sur le même arbre des fleurs et des fruits !

C’est bien différent du pommier qui fleurit au printemps, qui donne ses pommes à l’automne et qui perd finalement ses feuilles avant l’hiver.

Le citronnier ne se lasse pas de fleurir ni de produire des fruits. La cueillette de ses fruits ne l’appauvrit même pas, car déjà de nouvelles fleurs apparaissent.

Avez-vous l’impression de vous enrichir lorsque vous donner ?

C’est pourtant cette comptabilité étrange qui opère dans le domaine spirituel. Lorsque vous donnez votre temps, votre argent ou vos biens, pour servir Dieu, vous ne subissez pas une perte, vous réalisez un gain. J’apprécie particulièrement ce proverbe qui me le rappelle :

Tel, qui donne libéralement, devient plus riche ; Et tel, qui épargne à l’excès, ne fait que s’appauvrir. Proverbe 11, 24.

Même en partageant ses fruits, le chrétien bien disposé et soumis à la volonté de Dieu, peut continuer de s’épanouir et de demeurer riche pour Dieu et pour les autres.<-->

Avez-vous déjà entendu, un soir d’été, le chant de la cigale? Saviez-vous que la cigale est demeurée silencieuse, durant plusieurs années, avant d’entonner sa mélodie aiguë  ?

Les cigales adultes vivent sur les arbres et les femelles y pondent leurs œufs. Après leur éclosion, les larves s’enfoncent dans le sol et se nourrissent des racines de l’arbre. Cette vie souterraine dure en moyenne de deux à cinq ans. Mais certaines espèces demeurent dans la terre pendant 13 années et même 17 années. Lors de sa phase adulte, l’insecte resurgit et s’installe sur l’arbre. Sa présence se remarque facilement car le chant de la cigale peut atteindre jusqu’à 100 décibels ! Rien de surprenant, après toutes ces années passées dans l’obscurité et le silence.

Avez-vous parfois l’impression d’être tenu à l’écart, ou de marcher dans les ténèbres, sans direction ? Que vos souffrances vous gardent isolé de la main de Dieu ? Pourtant, la Parole de Dieu affirme qu’il est le Dieu de toute grâce et qu’Il nous a appelés à sa gloire éternelle. Dieu n’est pas indifférent à nos épreuves mais Il se sert parfois de périodes plus sombres, de circonstances ombrageuses, pour perfectionner notre caractère et nous établir dans la foi. Un peu, comme ces années solitaires de la cigale, Il emploie l’adversité dans nos vies pour nous affermir. Son désir est de nous façonner à l’image de son Fils et de nous rendre inébranlables.

Ne perdons pas courage et appuyons-nous sur Sa promesse, qu’Il est avec ses enfants, tous les jours, jusqu’à la fin du monde.