Malgré leur apparence inoffensive, les pucerons peuvent endommager plusieurs végétaux. Plus d’une fois, ces minuscules insectes ont détruit des plantes robustes !

Ils commencent par extraire la sève des plantes; les feuilles s’enroulent alors et les boutons de fleurs et les jeunes pousses se déforment. Si le jardinier néglige ses plants il pourra même les perdre. Car les pucerons sécrètent une substance visqueuse, le miellat, qui attire les fourmis. Le miellat provoque l’apparition d’un champignon nuisible à la plante.

Semblables à de petits pucerons qui drainent peu à peu l’énergie de la plante, nous sommes atteints par le péché qui ronge notre âme.

Nous le remarquons en train de miner notre cœur ; pensées de rancœur, d’envie, d’amertume, de jalousie, de convoitise …

La maladie peut se manifester par des paroles et par des actions méchantes. Nul besoin d’être prophète pour affirmer que tout être humain est coupable d’un quelconque péché dans sa vie.

Et pourtant, il existe un insecticide. « Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, dit la Bible, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » [1]

Admettre et confesser son état est la première étape pour expérimenter la délivrance.

Le seul traitement est le sang précieux de Jésus qui purifie de tout péché.

Êtes-vous prêt à éliminer ce qui vous prive d’une relation personnelle avec Dieu?


[1] Proverbe 28, 13