La Bernache du Canada se reconnaît facilement à sa tête et à son long cou noirs ainsi qu’à ses deux taches blanchâtres sur les joues. Chez ces oiseaux, qui s’accouplent en général pour la vie, les liens familiaux se révèlent tenaces. En migration, les jeunes volent avec leurs parents et ne les quittent qu’au retour, dans la zone de nidification. Lorsqu’une situation menace la famille, celle-ci adopte une formation de combat en «V», et le mâle, à sa tête, se prépare à défendre sa compagne et ses petits.

Les populations d’oies sauvages ont été décimées par une chasse excessive, mais les recherches et l’application d’un programme de conservation ont porté fruit.

Je me réjouis de ce résultat et je souhaiterais qu’il en soit de même pour une qualité menacée de disparition : «la fidélité».

Notre entourage peut-il compter sur nous ? Sur notre loyauté, notre persévérance ? Quelle valeur accordons-nous à la relation que nous entretenons avec notre conjoint, nos enfants, nos amis ou nos collègues de travail ?

Heureusement, que nous pouvons trouver la source de la fidélité auprès de Dieu. Il se définit comme riche en bonté et en fidélité; notre frivolité n’annule en rien Ses attributs.

Sa constance se renouvelle chaque matin comme une fontaine inépuisable, pour notre pardon et notre protection. Il nous invite à puiser à Ses eaux vives.