Avez-vous déjà vu un citronnier ? Vous connaissez sans doute son fruit, le citron ? Je suis toujours étonnée par la résistance de cet arbre et par son cycle de vie.

Le feuillage du citronnier est permanent. Sa floraison et sa production s’échelonnent sur toute l’année. Il est possible de retrouver à la fois sur le même arbre des fleurs et des fruits !

C’est bien différent du pommier qui fleurit au printemps, qui donne ses pommes à l’automne et qui perd finalement ses feuilles avant l’hiver.

Le citronnier ne se lasse pas de fleurir ni de produire des fruits. La cueillette de ses fruits ne l’appauvrit même pas, car déjà de nouvelles fleurs apparaissent.

Avez-vous l’impression de vous enrichir lorsque vous donner ?

C’est pourtant cette comptabilité étrange qui opère dans le domaine spirituel. Lorsque vous donnez votre temps, votre argent ou vos biens, pour servir Dieu, vous ne subissez pas une perte, vous réalisez un gain. J’apprécie particulièrement ce proverbe qui me le rappelle :

Tel, qui donne libéralement, devient plus riche ; Et tel, qui épargne à l’excès, ne fait que s’appauvrir. Proverbe 11, 24.

Même en partageant ses fruits, le chrétien bien disposé et soumis à la volonté de Dieu, peut continuer de s’épanouir et de demeurer riche pour Dieu et pour les autres.<-->